PARIS - I hate everything about you [00 %]

Aller en bas

PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Paris Montgomery le Ven 23 Mar - 19:05

Adultes

Montgomery Paris, Teophil
poste vacant; personnage inventé


Qui êtes-vous?
NOM - Montgomery
PRÉNOMS - Paris Teophil
DATE DE NAISSANCE - 12/04/1983
AGE - 26 ans
ORIGINES - Les Montgomery font parties des nobles et riches familles de Sangs Purs Britanniques.
MÉTIER - Directeur de la maison Serpentard - Professeur de vol
Éléments de sorcellerie
BAGUETTE - La baguette de Paris a été taillée dans un morceau de bois de charme. De grande taille elle mesure 36,4 centimètre. Elle contient un ventricule de cœur de dragon. Elle est particulièrement efficace pour les sortilèges.
PATRONUS - C'est un aigle royal.
BIEN ou MAL ? Au départ Paris était indécis. Mais il a très vite fait son choix, il s'est rapproché de Clyde et fait à présent parti de ses plus fidèles partisans. Choisissant ainsi le côté des plus forts, comme à son habitude.
FAITES-VOUS PARTI DE LA RÉSISTANCE ? - Oui [] Non [x]
FAITES-VOUS PARTI DES PRO-CLYDE ? - Oui [x] Non []
FAITES-VOUS PARTI DE LA TROISIÈME FORCE ? - Oui [] Non [x]
ÊTES-VOUS NEUTRE ? - Oui [] Non [x]


Présentation libre


School is out

La septième année à Poudlard passa à une vitesse folle. Alors que Clyde ne faisait qu’accroître son importance, Paris avait pris place à ses côtés. Devenant un allié fidèle et surtout de poids. Malgré une relation plutôt tendue, le Serpentard avait fini par l’accepter. Etant donné son caractère, il n’y avait aucune surprise à le retrouver à un tel poste. Du côté des « forts » comme à son habitude.

A côté de ça, il put enfin se consacrer à temps plein à son poste de capitaine chez les Canons de Chutley. Durant une longue période, son équipe fut victorieuse, raflant toutes les compétitions auxquelles il participait. Malheureusement, trois ans après sa sortie de l’école, il se blessa lourdement lors de la demi-finale de la Coupe du monde de Quidditch. Une chute impressionnante d’une dizaine de mètres lui donna le droit de passer quelques temps à l’infirmerie. Son équipe étant qualifiée pour la finale, il fait tout son possible pour être prêt pour le jour J. Cependant, il fut bien surpris de ne pas voir son nom sur la convocation pour le match. Sa crise de colère envers l’entraînement n’arrangea pas les choses. Il décida alors de quitter l’équipe et ce fut ainsi que se termina sa carrière de joueur professionnel. Une bien triste fin, il allait mettre du temps à s’en remettre…
_____________________________


Romantic Relationship ?

Le mot « amour » n’a jamais été très présent dans les paroles du jeune homme. Ses relations avec les femmes s’arrêtant généralement avant qu’elles ne tombent amoureuses. Lui préférant largement les relations « arrangeantes », sans promesses, sans contraintes, sans jalousie. Mais avec de la séduction, des pulsions, du sexe… Bref, tout ce qui peut ravir un homme de son âge. Gentleman dans l’âme, il faisait depuis longtemps tourner la tête des ravissantes demoiselles. Il arrivait souvent à ses fins, jouant de ses charmes et de ses belles paroles pour les amadouer si facilement. C’était, depuis toujours, un jeu pour lui. Peu importe les relations dites « sérieuses » qu’il pouvait avoir. Il était et il restera un coureur de jupons invétéré.

Peu après sa sortie de l’école, il entama pourtant une relation avec une élève de Poufsouffle. Une magnifique blonde, qui lui avait tapé dans l’œil depuis son arrivée à Poudlard. Une relation plutôt banale au départ qui finalement perdura jusqu’à aujourd’hui. En effet, Paris Montgomery était en couple depuis environ quatre années avec Garden Fear… Qui l’aurait cru ! Un type ne pouvant s’empêcher d’aller voir ailleurs qui restait avec une fille durant autant de temps. Et oui c’était bien possible ! Garden était son genre de fille, et il avait véritablement fait des efforts au début de leur relation voyant qu’elle l’appréciait aussi. Mais au final, il avait vite retrouvé ses mauvaises habitudes… Et les tromperies recommencèrent. Malgré cela, Garden restait avec Paris… Pour lui elle était follement amoureuse. Elle, devait être proche de lui afin de garder un œil sur les intentions de Clyde… Seulement un évènement particulier vint perturber le couple. Une chose à laquelle Paris ne s’était pas préparé…
_____________________________


Soon, he will call me daddy...

Après une longue journée de travail, Paris s’était installé dans son fauteuil pour boire un verre de whisky. Il bascula la tête en arrière et ferma les yeux un instant pour se détendre un peu. Lorsqu’il les rouvrit, Garden avait fait son apparition dans la salle. Elle avait l’air préoccupée par quelque chose. Paris la fixa un moment avant de déclencher la conversation : « Que se passe-t-il Garden ? Pourquoi tu me regardes comme ça ? » La jeune femme s’approcha d’un pas lent vers lui avant de s’asseoir à ses côtés. Le visage du jeune homme se fit interrogateur, il la regardait avec insistance. Attendant une réponse. Impatient comme à son habitude, il demanda à nouveau en la regardant dans les yeux : « Garden ? » Elle prit une profonde inspiration puis quatre mots retentirent aux oreilles de Paris : « Je suis enceinte Paris… » Paris avala difficilement sa salive, il tenta de rester impassible. Ce n’était vraiment pas à quoi il s’attendait. Il allait avoir un gamin ? Paris Montgomery, père ? C’était une mauvaise blague ou quoi ? Il ne manquait plus que ça ! D’un coup tout se mélangea dans son esprit, un bordel total. Il ne savait pas quoi dire, Il baissa la tête, fuyant le regard de sa petite amie. Il ne pouvait montrer sa joie… Car c’était vraiment une mauvaise nouvelle pour lui. Mais il ne pouvait pas non plus être désagréable avec elle… Cependant, sa maladresse lui fit dire des choses qui n’allaient pas plaire à la jolie blonde : « Je… Je… Ce n’est pas possible Garden… Non je ne peux pas… Je… » Il se leva et commença à faire les cent pas. Il posa sa main sur sa bouche, se frotta le visage puis passa ses doigts dans ses cheveux bruns… Durant plusieurs minutes il resta silencieux. Garden s’était levée à son tour et semblait perplexe. Puis il reprit la parole : « Je suis désolé Garden mais je ne pourrais pas… Je crois que je vais avoir besoin de temps pour… Tu comprends… Me faire à cette idée… » Il aurait pu péter un plomb mais cela faisait déjà un moment qu’ils étaient ensembles et cela n’aurait pas été correct vis-à-vis d’elle. Il s’était retenu pour ne pas s’énerver contre elle… Puis contre toute attente il retourna aux côtés de Garden et il la prit dans ses bras, embarrassé… Il n’allait pas pouvoir faire marche arrière, assumer était la seule chose à faire. Une seule question tournait en boucle dans sa tête : vais-je y arriver ?
_____________________________


Help me ! Please !

« Paris, mon chéri, j’aimerais que tu ailles voir ton frère… » Le jeune homme ne laissa pas apparaître sa frustration. Depuis que ses parents avaient pris connaissance de l’orientation sexuelle de leur second fils, ils refusaient de le voir. Alors, lorsqu’ils avaient un message à lui faire passer, c’était à Paris de s’en charger. Il détestait faire cela. Discuter avec son frangin n’était pas ce qui l’enchantait le plus, loin de là. Leurs conversations étaient toujours très tendues, froides et peu agréables… Mais puisque l’ordre venait de ses chers parents, Paris s’y attelait sans rechigner. Le jeune acquiesça un « Oui mère… » peu enthousiaste avant de quitter le manoir familial.

L’ancien Serpentard ferma la porte d’entrée puis se mit à avancer d’un pas las dans l’immense allée du jardin. Puis il disparut brusquement. Il venait de transplaner en direction de chez son frère. Il se retrouva instantanément devant la porte d’entrée de celui-ci. Cette dernière était entre-ouverte, détail qui perturba légèrement Paris. Une impression étrange lui parcourut alors l’esprit, il avait la sensation que quelque chose s’était passée. Il rentra discrètement dans la maison, sa baguette à la main. Ce fut alors qu’il découvrit dans l’entrée plusieurs détails peu rassurants. De nombreuses choses traînaient par terre : des objets en verre cassés, des photographies encadrées… Tout ce qui se trouvait sur les meubles avaient été renversés. Paris continua son avancée, lentement, pour se rendre dans le salon de son frère. Il vit un corps gisant sur le sol… Il s’agissait sans nul doute de Zane, Paris resta inerte un instant. Cet idiot avait du picoler avec excès et était tombé raide mort au beau milieu de la pièce. Paris ne pu s’empêcher de ricaner quelques instants, c’était toujours une occasion de plus se foutre de la gueule de son frangin. Pourtant Zane n’avait pas l’air d’être conscient. Paris douta alors un instant, Zane semblait respirer difficilement… Ce détail frappa Paris qui se précipita aux côtés de son frère. Il le bascula sur le dos avant de l’agripper par le col de sa veste et de l’adosser au fauteuil qui se trouvait derrière lui. Zane semblait inconscient. « Zane ! » Paris n’eut aucune réponse… « ZANE !! » répéta-t-il d’un ton plus sec. Son frère ouvrit difficilement les yeux, il avait du mal à rester assis. Paris lui demanda : « Que s’est-il passé ? » N’ayant aucune réponse, il donna une légère tape sur la joue de Zane qui dans sursaut d’énergie prononça péniblement : « …Rrr… Raquel… » A peine eut-il donné le prénom de cette ténébreuse brune que Zane retomba dans les vapes. Le visage de Paris de décomposa, s’il parlait de Torres il fallait s’attendre au pire. Paris tenta de faire parler son frère à nouveau. « Qu’est ce qu’elle ta filer Zane ! Réponds-moi ! Putain Zane réponds ! » Le ton de sa voix était devenu grave, il savait que son frère n’était vraiment pas bien. Mais sans connaître ce qu’il avait pu avaler, tenter de le sauver aller se révéler quasiment impossible. Il finit par murmurer quelques mots : « La garce… Elle va payer Zane… Elle va payer pour ce qu’elle t’a fait… »

Afin de pouvoir trouver un moyen de venir en aide à Zane, Paris l’avait amené chez lui. Dans son bureau, il avait installé son frère sur un divan et avait disposé tout son nécessaire à potions sur une table non loin de là. Zane respirait toujours, mais son état se dégradait rapidement. Ses talents en potions, bien que présent, se semblait pas être suffisant. Il avait bien trouvé une potion pour maintenir son état stable. Mais cela ne marcherait pas longtemps. Durant plusieurs jours, il resta au chevet de son frère, travaillant nuits et jours pour trouver un antidote. Quatre, cinq jours passèrent et Zane sombrait de plus en plus. Paris décida alors de retrouver un ancien « camarade » de maison. Demetri Raynolds était sûrement le seul qui pouvait peut être faire quelque chose. Au vu de sa relation avec Zane, Paris espérait vraiment qu’il pourrait le sauver. Il ne mit pas beaucoup de temps à mettre la main dessus. Et comme il s’y attendait, Demetri ne fut pas très enthousiaste quand à sa venue. Malgré leur passé de couple assez tumultueux, Demetri accepta de venir en aide à Zane… Car il était urgent d’agir. Demetri suivit alors Paris et ils firent leur possible pour ramener Zane. Paris n’était pas du genre à demander de l’aide, il avait fini par accepter son incapacité à trouver un remède. Demetri était bien plus doué que lui et il lui avait fait bien comprendre, afin de montrer son impuissance. Chose qu’en temps normal Paris Montgomery n’aurait jamais fait !! Demetri œuvra durant un long moment à la concoction d’une potion. Paris lui, impatient comme jamais, épiait les moindres faits et gestes de l’ex petit ami de son frère. Devenant de plus en plus insupportable, ce qui n’était bien sûr pas au goût de Raynolds… Il finit par trouver une solution. Mais Zane allait mettre du temps à s’en remettre. Son organisme ayant énormément souffert à cause du poison que lui avait fait avaler Raquel. Les deux jeunes hommes vinrent à la rayer de la carte, en l’empoisonnant à son tour. Demetri eut pour tâche de préparer la mortelle boisson, Paris la fit boire à la jeune femme… Et l’histoire s’arrêta là…

Zane resta dans le coma durant plusieurs semaines. Même si l’antidote avait marché, le jeune homme n’était pas passé loin de la mort. Son frère l’avait bien compris. Les deux hommes étant comme chien et chat depuis l’enfance, cet événement avait profondément marqué Paris. Malgré toute cette haine accumulée durant tant d’années, malgré les coups bas et les bagarres, Zane restait son frère. Et cela il venait de le comprendre. Il redoutait le réveil de son frère mais au plus profond de lui-même il espérait qu’il reprenne ses esprits. C’était son souhait le plus cher, même s’il ne le montrait pas. Cette période fut difficile pour lui, il ne dormait plus, passant beaucoup de temps auprès de Zane. Restant assis à ses côtés, silencieux, le regard vide. Un jour alors qu’il s’était endormi dans le fauteuil près de son frère, Zane rouvrit enfin les yeux. Il fut sûrement étonné de voir son frère assis devant lui. Il prononça avec difficulté son prénom : « Paris… » Ce dernier se réveilla. Et d’une façon très maladroite il lui répondit : « Ah bah ce n’est pas trop ! » Sa voix était agressive. Cela faisait une éternité qu’il attendait ce moment. Conscient d’avoir été désagréable il reprit : « Désolé… Mais ça fait plus d’un mois que tu joues la Belle aux bois dormants. Je commençais à perdre patience. Cette salope a bien failli te tuer ! » Il ne dit rien de plus concernant Raquel. Il ne voulait pas que Zane pose trop de questions. Il ajouta : « Je… Je ne pensais pas qu’un jour je te dirais ça… Mais je suis… Je suis content que tu sois revenu à toi. Tu dois te reposer… Alors je vais te laisser. » Paris ne retourna pas voir son frère après cela. Il apprit quelques jours plus tard que Zane avait pu rentrer chez lui. Il était heureux pour Zane mais il le cachait évidemment. Peut être qu’un jour il finirait par l’apprécier ?
_____________________________


A strange friend…

Paris était devenu légèrement plus sociable avec le temps. Moins désagréable aussi. Il avait toujours un caractère très fort et était tout le temps de mauvaise humeur. Mais il avait mûri et pouvait accepter plus facilement les reproches ou les remarques des autres. Cela dit il pouvait toujours être méchant si on le cherchait trop. Il avait fini par se lier d’amitié avec plusieurs personnes. Une d’entre elle surprenait beaucoup de monde. Etant donné les événements qu’ils s’étaient passés entre eux à Poudlard. En effet Paris avait fini par devenir très ami avec un certain Curtis Cullen. Oui, oui ! Ce même Curtis Cullen qui avait tenté de lui sauter dessus à plusieurs reprises, qui avait toujours rêvé de coucher avec lui, qui avait passé son temps à s’imaginer des choses écœurantes et immondes entre eux. Détails que Paris ne devait pas connaître au risque de lui défoncer la gueule. Pourtant tout cela était du passé. Ils avaient fini par se trouver des points communs, à s’apprécier. Tous deux aimaient les bonnes choses de la vie : faire la fête, boire, le sexe… Alors quand Curtis devint le patron d’une boîte de strip-tease, ils devinrent plus proches que jamais. Passant leur temps à faire la fête. Paris avait fini par accepter l’homosexualité de son ami, tant qu’il ne le laissait tranquille et ne tentait rien. Il avait pris sa rupture avec Samaël avec grand plaisir. Ce morveux qu’il n’avait jamais pu encadrer. Alors il essayait de tout faire pour que Curtis l’oublie. Ne voulant plus revoir son ami auprès de ce crétin…
_____________________________


The beginning of a new story

Après avoir appris qu’il serait bientôt père, Paris s’y prépara psychologiquement. Il n’avait jamais aimé les enfants. Mais il avait fini par accepter l’idée et devenait de plus en plus impatient. Quand le jour J arriva, il fut prévenu au travail que Garden avait accouché d’un petit garçon. Il se rendit rapidement à ses côtés et rencontra pour la première fois son « fils ». Lorsque Garden lui proposa de le prendre dans ses bras, il refusa. Il n’était pas encore prêt. Il était enfin père… Mais il n’arrêtait pas de se dire que ce n’était pas possible. Jamais il n’aurait pensé que ce jour arriverait aussi vite. Il tentait de masquer son malaise mais Garden finirait bien par le remarquer… Quelques mois plus tard, il avait fini par s’y habituer. Il s’occupait un peu plus de Teo mais il restait maladroit. Il n’avait pas le choix puisqu’il avait rejoint Poudlard avec Garden et le gosse. Il avait été nommé directeur de son ancienne maison à Poudlard. Un véritable honneur pour lui. Il était aussi professeur de vol au château. Pouvoir se rapprocher de son ancienne passion était un plaisir pour lui. Malgré cela, il restait Paris Montgomery et sa relation avec les élèves n’allaient pas être simple. Un seul détail l’emmerdait au plus haut point : voir cet Adam Meyer au poste de directeur de l’école. Il n’avait jamais pu vraiment le voir et devoir vivre à Poudlard avec ce type, le côtoyer tous les jours ne serait pas une partie de plaisir… Surtout qu’il ignorait le lien qui les unissait… Et la vérité concernant son fils…




Le moldu
... derrière l'écran

PSEUDO - Dédé.
AGE - 23 ans.
AVATAR - Ed Westwick
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ? - Je suis là depuis le début !!!
PRESENCE - Tous les jours si possible.
PARRAINAGE - Je viens bien être parrain ^^ .


© thanks to Harry Potter Gifs (banner) & LJ (icon) !




Dernière édition par Paris Montgomery le Sam 24 Mar - 15:16, édité 10 fois
avatar
Paris Montgomery
« I'm NOT GAY !
Sorry boys... »


♦ HIBOUX POSTÉS : 526
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Paris Montgomery le Sam 24 Mar - 15:17

Voilà fiche terminée *-*

Exclamation
avatar
Paris Montgomery
« I'm NOT GAY !
Sorry boys... »


♦ HIBOUX POSTÉS : 526
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Adam Meyer le Sam 24 Mar - 15:42

Muahaha! Impeccable cette fiche!! C'est un plaisir de te retrouver parmi nous sur T3 ma Dédé!
avatar
Adam Meyer
Good boy get bad
Garden, cruel love.

♦ HIBOUX POSTÉS : 1488
♦ ARRIVÉE : 16/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Paris Montgomery le Sam 24 Mar - 15:45

Merci Cri !!! <3
avatar
Paris Montgomery
« I'm NOT GAY !
Sorry boys... »


♦ HIBOUX POSTÉS : 526
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Adam Meyer le Sam 24 Mar - 15:47

Par contre j'ai rien vu sur le nez de Paris, tu me rectifieras ça! xD J'te charrie Basketball
avatar
Adam Meyer
Good boy get bad
Garden, cruel love.

♦ HIBOUX POSTÉS : 1488
♦ ARRIVÉE : 16/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Paris Montgomery le Sam 24 Mar - 15:49

Nianianiania ! Arrow
avatar
Paris Montgomery
« I'm NOT GAY !
Sorry boys... »


♦ HIBOUX POSTÉS : 526
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: PARIS - I hate everything about you [00 %]

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum