ELY ➸ FICHE TERMINEE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Elyott N. Riley-Smith le Sam 14 Avr - 12:23

Riley - Smith Elyott Naylan
poste vacant; personnage inventé


Qui êtes-vous?
NOM - Riley-Smith
PRÉNOMS - Elyott Naylan
DATE DE NAISSANCE - 13/05/1990
AGE - 19 ans
ANNÉE - 6 ème
ORIGINES - Né moldu adopté par un couple de sorciers de sang pur
Éléments de sorcellerie
BAGUETTE - 38 cm en bois de rose, contenant un poil de licorne.
PATRONUS - Un sombral : le cheval symbolise la force, la fougue rappelant le caractère impétueux d’Elyott. Ce brin de folie qui peut à tout moment se manifester. Les ailes s’apparentent à l’inspiration, l’indépendance. Elles se réfèrent à la sagesse du jeune homme, à sa capacité à penser, cette intelligence si puissante. Enfin les sombrals sont de couleur noire ce qui peut être associée à une pointe de mystère car Ely’ est très difficile à cerner et il semblerait qu’il ne soit pas aussi gentil qu’il ne le paraît…
BIEN ou MAL ? Sous ses airs de petit ange... Un véritable démon pourrait bientôt s'éveiller.
FAITES-VOUS PARTIE DE LA RÉSISTANCE ? - Oui [] Non [x]
FAITES-VOUS PARTIE DES PRO-CLYDE ? Oui [x] Non [] Parents partageant les idées d'Andrews, Elyott s'est fait sa propre idée de ce leader. Et il se pourrait bien qu'il finisse par le prendre comme modèle.
ÊTES-VOUS NEUTRE ? - Oui [] Non [x]



Le moldu
... derrière l'écran

PSEUDO - Elle est où Dédé ? Elle est là *sbaf*
AGE - 23 ans
AVATAR - Douglas Booth
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ? - Exclamation
PRESENCE - Le plus possible !
PARRAINAGE - Oui [] Non [x]
COMMENTAIRES ?


© thanks to Harry Potter Gifs (banner) & LJ (icon) !




Dernière édition par Elyott N. Riley-Smith le Jeu 19 Avr - 13:35, édité 11 fois
avatar
Elyott N. Riley-Smith

♦ HIBOUX POSTÉS : 92
♦ ARRIVÉE : 14/04/2012
♦ ANNÉE : 6 ème année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Elyott N. Riley-Smith le Sam 14 Avr - 12:23

When I was a child...

I was a Jedi...
La salle commune est calme, malgré l’euphorie de ce premier jour à Poudlard, les premières années ont finalement trouvé le sommeil. Tous, sauf moi, Elyott Naylan Riley-Smith. Ma joie est trop grande pour que je puisse dormir sereinement. Je suis tellement heureux de me retrouver ici. J’ai fermé les rideaux entourant mon lit, j’ai besoin d’un peu d’intimité. Devant moi, plusieurs photos sont dispersées. J’ai toujours adoré le fait qu’elles puissent être animées comme un film. Je peux admirer le sourire de mes parents, si je suis à Poudlard c’est bien grâce à eux. Ils m’ont délivré de ce foutu orphelinat à l’âge de sept ans. Auparavant personne n’avait voulu de moi, j’étais trop spécial et bizarre. J’avais ce don de pouvoir déplacer certaines choses. Quand j’étais en colère, des catastrophes arrivaient… Vitres brisées, ampoules explosées, coups de vent violents… J’ai mis un an à admettre que quelque chose clochait chez moi. Alors quand ces deux adorables personnes m’ont emmené et m’ont révélé qu’ils vivaient dans un monde « différent »… J’ai tout de suite compris qu’eux aussi avaient des pouvoirs. J’ai découvert un univers magique tellement fascinant et impressionnant… Ils m’ont appris à devenir un sorcier et j’ai pu acquérir toutes les choses à connaître pour devenir le meilleur élève de l’école.

Petit j’étais très ouvert d’esprit, je voulais tout voir, tout connaître, tout savoir. J’étais très éveillé pour mon âge et j’avais réponse à tout. Je lisais des bouquins à longueur de temps, potions, sortilèges, animaux magiques, je pouvais passer des heures à bouquiner. Mes parents auraient préféré que je joue avec les autres enfants, mais j’étais un petit garçon très solitaire. Je ne suis pas allé à l’école avant mon entrée à Poudlard. A vrai dire j’avais peur des autres mômes, mon séjour à l’orphelinat n’avait pas été une partie de plaisir. Railleries, coups-bas, espiègleries, bagarres… J’étais différent de mes camarades et ils prenaient grand plaisir à m’embêter. J’avais insisté pour ne pas aller en classe avec les autres gamins. Caprices et yeux doux avaient suffit pour convaincre mes parents. J’étais leur petit ange, l’enfant qu’il avait toujours désiré, leur adorable petit prince. Et il faut l’avouer j’aime toujours en jouer…

Without you I'm no one,

I'm nothing at all
Je suis seul. Dans les couloirs de l’école j’erre sans but particulier. Je n’arriverai jamais à me remettre de cette terrible nouvelle. Pourquoi moi ? Je ne comprends pas comment cela a pu arriver. Cela fait environ une heure que je suis sorti du bureau du directeur. Au début je n’ai pas trop compris pourquoi il voulait me parler. Mais ses paroles m’ont déchiré le cœur. Je me rappellerai toujours de ce ton grave et inquiétant – Entre mon garçon… Assis-toi. J’ai une mauvaise nouvelle à t’annoncer Elyott. Ton père m’a contacté de toute urgence, il est en route… Je suis navré mon garçon mais ta mère a eu un grave accident. Elle n’a pas survécu – Mon cœur s’est subitement emballé. Je n’ai rien dit, je me suis levé précipitamment et j’ai quitté la pièce. Les larmes ont fini par couler le long de mes joues, j’ai fait les cents pas dans plusieurs étages du château. J’ai voulu crier, tout foutre en l’air mais je n’ai pas eu la force de le faire. Ma mère était tout pour moi, une amie, une confidente, une reine, une femme admirable. Elle avait toujours été là pour moi. Même si je n’étais pas son fils biologique elle avait été la plus parfaite des mères. Mes pleurs et sanglots se font bien plus puissants alors que je suis assis dans un coin de la grande salle. Mon père doit venir me chercher, je fixe cette satanée porte lui ordonnant à chaque instant de s’ouvrir. Il est tard et mes camarades de dortoir doivent se demander pourquoi je ne suis pas là… Tant pis… Je n’ai pas envie de parler… A personne… Puis la porte s’ouvre, je me lève d’un bond. Enfin il est là. Je me mets à courir, lui sautant dans les bras. Je m’effondre en larmes.

Une semaine plus tard j’étais de retour à l’école. La fin de ma première année à Poudlard approchait, je ne supportais plus la vie au château. Avant même la mort de ma mère je n’avais pas franchement bien vécu la cohabitation avec les autres. Je n’étais pas habitué à vivre avec autant d’autres gamins. A la maison j’avais toujours eu mes habitudes et là, dans cette école, j’étais complètement perdu. Ajouter à cela la perte de celle qui avait tant donné pour m’élever comme un roi, et voilà que je n’avais qu’une envie : rentrer vivre avec mon père, quitter cette école, tous ces élèves… J’en avais parlé avec mon père et il me répétait que ma mère n’aurait pas voulu que j’arrête tout sur un coup de tête – Ely, tu vas devenir un sorcier exceptionnel, tu es unique… Cette école fera de toi l’un des sorciers les plus talentueux au monde. J’en suis sûr, tu n’es qu’en première année mais tu pourrais facilement suivre les cours des troisièmes années… Crois mon fils, ta mère ne t’aurait pas laissé baisser les bras. Elle était si fière de toi… – Une fois l’année finie, mon carnet de note était remplie d’Optimal mais je ne me sentais toujours pas à ma place à Poudlard.

Angels with dirty faces
Les années ont passé, j’ai grandi, j’ai mûri… Poudlard est finalement devenu un grand terrain de jeu. J’y ai trouvé ma place mais je ne suis pas un des élèves les plus populaires du château. Je ne suis pas à la recherche de ce prestige… La popularité très peu pour moi, je ne les envie pas ces types et ces nanas qui font parler d’eux à longueur de temps. Lorsque les gens parlent de moi, c’est généralement pour mes excellentes compétences en magie. Oui dans ce domaine, les cours, je suis sûrement l’un des plus populaires et ça s’arrête là. Je ne fais même pas parti de l’équipe de Quidditch de ma maison. Je pourrais bien sûr y jouer, mais je préfère me balader tranquillement sur mon balai plutôt que de jouer... Concernant mes relations avec les autres élèves, hé bien cela dépend de mon humeur. Je suis quelqu’un de très susceptible et lunatique. Mon caractère est très difficile à cerner, je pense que c’est pour cela que mes amis peuvent se compter sur mes dix doigts car seuls eux ont fini par apprendre à faire avec mon sale caractère. Je ne suis pas timide, loin de là. Je vais d’ailleurs très facilement vers les gens, seulement quand j’en ai envie évidemment. En fait, je ne recherche pas tellement la présence des autres. Quand je ne suis pas avec mes meilleurs amis, je suis la plupart du temps seul. J’aime la solitude, le calme qu’elle inspire. Etre à l’écart me permet d’observer avec beaucoup d’attention ce qui se passe autour de moi. Et on peut vraiment apprendre beaucoup de chose, rien qu’en observant les gens.
__________________________
L’heure du dîner avait sonné, je m’étais installé à ma table avec quelques amis. Ces temps de rassemblement étaient un bon moyen d’observer l’attitude des autres élèves. Avec le temps j’avais développé une capacité à décrypter le langage corporel des gens. Et justement j’avais repéré un très bon candidat… Un élève de Serpentard, cela faisait plusieurs semaines qu’il tentait désespérément de séduire une de ses camarades. Et il fallait dire qu’il s’y prenait vraiment comme un pied… Ou bien c’était elle qui ne captait rien… Bref, ça se voyait qu’il lui tournait autour… Plusieurs petits signes le trompaient. Tout d’abord, son attitude nerveuse : sa main qu’il passait constamment dans ses cheveux, il ne pouvait s’empêcher de jouer avec ses couverts ou bien il tambourinait ses doigts sur la table. Ensuite lorsqu’il lui parlait, bien que je n’entende aucun de ses mots : son sourire était crispé, il rigolait facilement continuant à jouer avec une de ses mèches de cheveux, il se mordait la lèvre tout en écoutant parler celle qui se tenait face à lui ou bien sa langue passait lentement sur ses lèvre en regardant la personne désirée. Enfin ses yeux se posaient sur la jeune femme durant un long moment, ses pupilles étaient légèrement dilatées. Toutes ces petites expressions et gestes étaient simples à discerner si seulement l’on prenait le temps d’observer les gens. Néanmoins le désir, l’attirance pour une autre personne, étaient plutôt simple à deviner.

Le mensonge en revanche était bien plus compliqué, les gens mentent pour différentes raisons. Pour éviter de se fâcher avec un ami, pour l’encourager même quand il n’y a plus d’espoir, pour cacher une gêne, dissimuler une faute… Il a aussi les menteurs maladifs, avec qui il est très complexe de savoir ce qui est vrai ou pas. Pourtant il y a plusieurs petits indices qui me permettent de reconnaître les imposteurs, les mystificateurs, les mythomanes… Tout d’abord se concentrer sur la voix, si le débit de parole est rapide, si le ton utilisé est élevé, si l’interlocuteur se met à bafouiller, à bredouiller ou s’il déglutit ou s’éclaircit sans cesse la voix ; il vous cache certainement quelque chose. Après ça, scruter le regard du soupçonné menteur, un regard fuyant indique qu’il aimerait changer ou éviter le sujet de la discussion, il peut aussi humidifier ses lèvres avec sa langue ou bien cligner des yeux à plusieurs reprises. Enfin le corps, se frotter la gorge, croises ses bras sur la poitrine, toucher constamment le visage – le nez, la bouche, les oreilles comme pour les couvrir – se gratter la tête ou la nuque sont autant de détails à prendre en compte. Une posture fermée donnant une impression d’insécurité ou d’affaissement, des épaules tombantes, un changement constant de positions… Autant d’élément que je prenais en compte…Etais-je un véritable détecteur de mensonge vivant ? Peut être bien… En tout cas, cela était un atout bien précieux…




Follow the leader
Cette année j’entame ma sixième année à Poudlard, seulement une chose a changé cette année. Un entretien individualisé avec le nouveau directeur et l’ensemble des professeurs est obligatoire pour chaque élève. Clyde Andrews avait décidé que seul les meilleurs éléments pourraient, à présent, mettre les pieds à l’école. Je trouvais que cette décision était fondée et vraiment intéressante. Pour une fois toutes ces histoires de « sang » étaient mises de côté. Etant né de parents moldus, mes pouvoirs allaient pour une fois être les seuls à être juger. Andrews était quelqu’un de très intelligent, il faisait un leader parfait selon moi. Et je dois dire que j’ai fini par le prendre comme exemple, tant pour sa personnalité que pour son parcours prestigieux…
____________________
Entrez Mr Riley-Smith, veuillez vous asseoir je vous prie. – La voix de Mr Meyers le nouveau directeur de Poudlard retentit. J’entrai alors dans la salle d’entretien en saluant l’assistance, j’étais d’humeur détendue. La pression de ce genre d’exercice me donnait encore plus de force et me rendait parfaitement sûr de moi. Peut être trop même. Peu importe, je savais montrer de quoi j’étais capable – Très bien Mr Riley-Smith, nous allons commencer par vous poser quelques questions pour évaluer vos connaissances théoriques, notamment en Sortilèges, Potions, Animaux Magiques et Botanique. – J’acquiesçais d’un signe de tête tout en soutenant mon regard vers les leurs. Je n’étais pas impressionné, j’étais sûr que tout mon savoir suffirait à passer cette épreuve avec brio. La voix de la professeur de Sortilèges m’interpella alors – Pouvez-vous me donner des précisions sur le sortilège de la corde cachée, vous préciserez éventuellement la façon dont vous employez votre baguette – Je ne mis pas longtemps à répondre, il s’agissais d’un sort travaillé en fin de cinquième année, je lui lançais un léger sourire en coin avant de répondre – Il s’agit d’un sortilège de protection, pour qu’il soit parfaitement réalisé il doit être jeté de façon rapide et précise. La formule à utiliser est : « Celata Corda » Il permet d’invoquer un abri en hauteur ainsi qu’une corde afin que l’auteur du sort puisse s’y hisser. Cet abri permet de dissimuler le sorcier durant un temps limité. Ainsi caché il est devient alors intouchable. Néanmoins on peut le détecter sans pour autant l'atteindre. Sauf s'il est réalisé à la perfection par un sorcier expérimenté, là il est indétectable. Il ne dure cependant que quelques minutes. En ce qui concerne le geste à effectuer, il faut dans un premier pointé la baguette vers le haut à l’endroit où l’on souhaite faire apparaître l’abri. Puis on exécute trois mouvements torsadés pour faire apparaître la corde tout en prononçant la formule. Un mouvement en arc de cercle juste au dessus de la tête, puis à nouveau vers le haut d'un geste ferme et décidé pour gagner l'impulsion et ouvrir l'abri. Enfin lorsque l’abri disparaît un trou éjecte le sorcier, il faut donc être prudent lors de l’atterrissage – La prof avait l’air satisfaite de ma réponse, elle notait quelques appréciations sur un parchemin, ce fut alors au tour du professeur de potion de prendre la parole – Connaissez-vous un sortilège permettant de fixer une potion ? Vous me donnerez la formule à employer, son effet, la façon dont il faut s’y prendre pour fixer la potion – Hum, c’était déjà plus compliqué, j’avais déjà lu quelque chose là-dessus. Et ce sort devait nous être enseigné durant la sixième année. Heureusement ma mémoire était là pour m’aider – La formule a employé est « Pango Dormire Severitas Diuturnus », elle permet de fixer une potion pour une durée indéterminée jusqu’à ce que le sort soit levé. Un simple « Finite Incantatem » suffit. Cela permet de progresser la progression d’une potion. Il permet au sorcier de s’absenter sans compromettre sa préparation. Le sorcier doit pointer sa baguette sur le chaudron qu’il veut faire sommeiller. Ensuite il faut faire deux tours dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, puis un tour dans le sens des aiguilles d'une montre au dessus de la concoction. Il faut cependant éviter d’utiliser cette formule lorsque la potion contient des produits dangereux ou explosifs - Et l’entretien continua de la même façon, en Botanique je fus interrogé sur le géranium dentu, question revenant régulièrement lors des B.U.S.E ; en soins aux créatures magiques, je répondis à une question sur la législation du commerce de dragons. Rien de bien compliqué à mon goût…

Bien, maintenant nous allons voir comment vous vous débrouillez en pratique. – La partie que j’attendais avec impatience depuis le début de cette rencontre avec les nouveaux professeurs de Poudlard, le directeur reprit – Vous allez le choix entre deux situations dont le degré de difficulté est croissant : soit rendre muet ce coq ; ou bien réparer l’os fêlé de la patte antérieure droite de ce rat. – Mon choix fut vite fait… Le sortilège de Silencio était un sort que je maîtrisais déjà. Le second était bien plus complexe mais je l’avais déjà réalisé sur des os brisés… – Je choisis la seconde option. Je sortis ma baguette et je me dirigeai vers la table où le rat était enfermé dans une cage. Il boitait à cause de sa patte. Je le pris et je le posais devant moi. Puis je formulai enfin « Rakium Emendo » en pointant ma baguette sur son membre, la petite bête gémit légèrement puis elle se mit à se courir normalement. Je l’attrapai et la remis dans sa cage – A présent, si vous avez quelque chose à nous proposer Mr Riley-Smith, nous sommes preneurs. J’arquai un sourcil, c’était une proposition intéressante. Je m’attelai donc à la tâche. Je fis apparaître un vieil épouvantail poussiéreux grâce à un sort informulé, simplement d’un geste lent et gracieux de ma baguette. Puis soudainement je m’exclamai « Flagellum Ignite » mon bout de bois de rose pointée vers ma cible avant d’effectuer des mouvements de fouet vers l’avant. Des flammes puissantes jaillirent alors de ma baguette pour aller frapper l’étrange bonhomme qui brûla en un instant. Je n’avais jamais fait apparaître de flammes aussi imposantes, j’en étais moi-même surpris. Une fois le sort lancé, je prononçai alors « Aguamenti » afin d’éteindre le feu avec un jet d’eau aussi énergique. Je me retournai vers les professeurs leur faisant comprendre que ma prestation était terminée – Très bien Mr Riley-Smith vous pouvez y aller – Je leur adressai un sourire avant d’ajouter – Je vous remercie de votre attention, Mesdames, Messieurs, bonne journée… – Je quittai la salle avant de disparaître, satisfait, au détour d’un couloir…


© Sources : Encyclopédie HP -
Listes des Sortilèges du forum rpg HOGWARTS CHRONICLES


Dernière édition par Elyott N. Riley-Smith le Jeu 19 Avr - 13:42, édité 15 fois
avatar
Elyott N. Riley-Smith

♦ HIBOUX POSTÉS : 92
♦ ARRIVÉE : 14/04/2012
♦ ANNÉE : 6 ème année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Nolan Blake le Sam 14 Avr - 16:50

Bienvenue sur le forum mister!!! Bonne chance pour ta fiche ^^
avatar
Nolan Blake
I'm tired of pretending,
but I'm terrified of it ending.

♦ HIBOUX POSTÉS : 59
♦ ARRIVÉE : 24/03/2012
♦ ANNÉE : J'ai l'air d'un étudiant?
♦ HUMEUR : Maussade

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Elyott N. Riley-Smith le Sam 14 Avr - 19:47

Merci Mr le prof de Potions (a)
avatar
Elyott N. Riley-Smith

♦ HIBOUX POSTÉS : 92
♦ ARRIVÉE : 14/04/2012
♦ ANNÉE : 6 ème année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Siùbhan Rhodes le Sam 14 Avr - 23:02

Un élève Question bienvenue parmi nous, j'ai hâte de voir ta fiche @ pis le gars sur ton vava me dit quelque chose ... dans l'espèce de remake américain de LOL je crois, non ? Si c'est pas le cas, autant pour moi hein What a Face bref, je te demanderais sûrement un lien plus tard pirat
avatar
Siùbhan Rhodes

♦ HIBOUX POSTÉS : 121
♦ ARRIVÉE : 01/04/2012
♦ ANNÉE : 7th
♦ HUMEUR : soso

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Elyott N. Riley-Smith le Dim 15 Avr - 13:43

Yep c'est bien lui !!! Owi bien sûr qu'il nous faudra un lien bounce
avatar
Elyott N. Riley-Smith

♦ HIBOUX POSTÉS : 92
♦ ARRIVÉE : 14/04/2012
♦ ANNÉE : 6 ème année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Elyott N. Riley-Smith le Jeu 19 Avr - 12:39

Fiche terminée bounce
avatar
Elyott N. Riley-Smith

♦ HIBOUX POSTÉS : 92
♦ ARRIVÉE : 14/04/2012
♦ ANNÉE : 6 ème année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Garden Fear le Jeu 19 Avr - 20:51

Ma Dédé *-*
Validée ! Chez Serdaigle of course <3









avatar
Garden Fear
Fantasme pour les garçons,
cauchemar pour les filles.

♦ HIBOUX POSTÉS : 641
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: ELY ➸ FICHE TERMINEE

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum