« La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Aller en bas

« La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Dim 29 Avr - 13:01

Zélie Kseniya Rosenbach
poste vacant; personnage inventé


Qui êtes-vous?
NOM - Rosenbach
PRÉNOMS - Zélie K.
DATE DE NAISSANCE - 29 Octobre.
AGE - 25 ans.
ORIGINES - Allemande. Sang indéterminé.
MÉTIER - Apothicaire
Éléments de sorcellerie
BAGUETTE - 24 cm. Bois de Genévrier & doigt de Botruc
PATRONUS - Une jolie Doxy
BIEN ou MAL ? Heum? Comment faire la différence?
FAITES-VOUS PARTIE DE LA RÉSISTANCE ? - Oui [] Non [X]
FAITES-VOUS PARTIE DES PRO-CLYDE ? - Oui [] Non [X]
FAITES-VOUS PARTIE DE LA TROISIÈME FORCE ? - Oui [] Non [X]
ÊTES-VOUS NEUTRE ? - Oui [X] Non []















Le moldu
... derrière l'écran

PSEUDO - Nugget
AGE - 19 ans.
AVATAR - Jessica Stam
COMMENT AVEZ-VOUS CONNU CE FORUM ? - Pub Rpg Design.
PRESENCE - Un peu chaque jour.
PARRAINAGE - Oui [] Non [X]
COMMENTAIRES ? Je suis en amour!!! Avec le forum hen!





© thanks to Harry Potter Gifs (banner) & LJ (icon) !




Dernière édition par Zélie K. Rosenbach le Lun 30 Avr - 1:28, édité 12 fois
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Dim 29 Avr - 13:02

Première Partie


« Chuut... Mon ange. » La douce main de cette femme, ainsi que cette voix en or, qui caressa la belle alors qu'elle émergeait d'un sommeil si paisible; Zélie ne l'avait jamais oublié. Les traits de son visage, le lien qu'elle avait eu avec cette femme, tout avait fini par s'estomper... Seul la douceur de son geste, ainsi que la tendresse de ses paroles avaient résisté aux désastres du temps sur sa mémoire. Sept années de sa vie envolée comme par magie, à l'exception de ces détails qui la torturaient jour après jour. La grande partie de son enfance aussi inaccessible qu'un politicien, mais la douleur de sentir sa présence à chaque instant aussi facilement accessible que l'air. Ce n'était pas des plus juste. Seulement... La justice avait-elle déjà fait son apparition dans sa vie? Non. Elle vivait sans depuis bientôt vingt-cinq ans.

Allemande d'origine. C'était ce qu'avait affirmé sa langue maternelle, alors, que cette famille de sang-pur acceptait de la prendre sous son toit. Une famille pour le moins étrange, puisqu'ils ne disaient pas un mot compréhensible. Je vous jure, ils produisaient des sons plus étranges les uns que les autres. Il y avait de quoi en remplir les rêves de l'enfant. De nature curieuse, l'amnésique fini, tout de même, par comprendre qu'il y avait plus d'un langage sur cette terre et qu'il y avait les moldus et les sorciers. Enfin, une fois qu'elle eut appris l'anglais, sa soif de savoir ne sembla pas ce rassasier et l'homme qui l'avait adopté, découvrit qu'en plus d'un fils incompétent, il avait la chance de découvrir la fille qu'il aurait rêvée d'enfanter. Il n'y avait qu'un détail qui empêchait, la nouvellement nommer Zélie, d'être entièrement apprécié de ce monde de riche écervelé. Son caractère ne la prêtait pas à devenir la jeune femme bien élevée qu'ils souhaitaient faire d'elle. Oui, bon... Vous pouvez toujours dire que ce n'est pas bien difficile d'agir de façon à plaire à tous les adultes, cependant... Un visage d'ange n'efface pas la boue qui emplit les vêtements et votre peau. Légèrement plus à l'aise à crapahuter un peu partout que d'enfiler une jolie tenue et de sourire au moment le plus opportun, Zélie n'arrivait qu'à se faire remarquer négativement par la mère et reine du manoir familiale.

Ne plaisant guère à cette matrone, la petite fut rapidement coupée de toutes les relations de cette famille, à l'exception des Wilson, devant qui elle agissait comme une parfaite lady en devenir... Et ce, sans raison apparente, si ce n'est l'envie de tout faire passer sur le dos de leur fils. Ils l'éduquèrent loin du regard des gens et lui offrant un nom de famille différent du leur. Elle avait accès à une éducation très stricts, un horaire chargé et l'exigence d'éviter les crises de sentiments devant un public. Pourquoi? Parce que sa chevelure s'enflammait avec sa colère. Quoi? N'avais-je pas précisé que cette petite boule d'énergie n'était autre qu'une métamorphomage? AH! Et bien moi qui croyais l'avoir fait. Je vais devoir expliquer un peu n'est-ce pas? Enfaite, la seule raison qui a poussé le père à la prendre sous son aile, c'est qu'en trouvant cette gamine dans la rue, il a assisté à une crise de larme... Qui a teinté sa chevelure d'un gris tempête. Il n'avait jamais rencontré l'une de ses créatures et il n'eut pas le cœur de la laisser livrer à elle-même. Il avait vu en elle, l'animal à observer qui pourrait égailler sa parfaite vie de sang-pur et l'idée d'avoir sous la main quelque chose d'aussi facilement utilisable ne lui avait pas faussé compagnie, disons-le. Bref, ce dernier détail n'aidait en rien à la rendre attachante aux yeux de cette femme de glace qui tenait la maison comme une prison, puisque Zélie n'arrivait pas à cacher son dégout de la voir. Samaël ne l'aidait pas non plus, lancer dans une guerre sans merci, la gamine ne mettait pas en avant ses talents de ''dame'', mais bien ses tendances aux mauvais comportements. Jusqu'à ce qu'elle entre à Poudlard.

S'éloignant de cette guerre froide, elle découvrit l'art d'être femme. Vous savez, en entrant à Serpentard, elle eut le loisir d'apprendre à user des armes féminines et découvrit le plaisir de pouvoir se métamorphoser à volonté. Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins. Apprenant la bien séance, elle revient entièrement changée, elle était parfaite. De quoi effacer toutes ses années d'exaspération... Si ce n'avait été de l'atroce impression qu'elle comptait bien surpasser la maîtresse de maison. Sous la menace, son frère d'adoption ne l'avait jamais approché, préférant obéir à celle qui pouvait le punir... Depuis peu, il commença à trouver dommage de ne pas avoir désobéi, trouvant pour le moins attrayante cette jeune adolescente d'une beauté rare. Enfin, je m'égare et il est temps d'avancer dans le temps... Peut-être jusqu'à ses quinze ans? Oui, cela me semble l'idéal. Le moment où tout à déraper.



« Honey... Laisse toi faire. Elle n'a pas des yeux qui puissent nous apercevoir ici. Ce n'est pas Merlin après tout... » Dit-elle d'une voix sensuelle. Juste avant qu'elle lui mordille le lobe d'oreille. Ils étaient au chalet de la famille Rosenbach. Un endroit où elle ne venait jamais et où Warren pourrait enfin se livrer à ce qu'il désirait depuis si longtemps. Sous son regard, il avait vu la petite, devenir très attirante et elle ne lui avait pas rendu la tâche facile, avec ses sous-entendu et ses caresses furtives. Persuader que s'il lui adressait la parole, sa mère le transformerait en crapaud, il avait tout fait pour l'éviter. Il ne s'en retrouvait pas moins présent, alors qu'elle détachait sa boucle de ceinture, pour y glisser une main des plus habiles. Un sourire satisfait étira les lèvres de la blonde, alors, qu'il se détendait et soupirait d'aise. « Tu vois. Il n'y a rien de mal à me céder. Ce sera simplement notre petit secret. » L'instant d'après, elle saisissait sa baguette et l'envoyait s'étaler contre la table de cuisine... Puis laissa ses vêtements derrières elle et s'installa à califourchon sur lui. Il se mit à rire, étonner que celle qui se comportait si délicatement en public, puisse se montrer aussi autoritaire en privé. « Et si on se dépêchait un peu? Je doute, que tu veuilles qu'on se demande où l'on se trouve tous les deux. » Je passerai sous silence les détails les plus croustillant...

Ce qui vous est important de savoir, c'est qu'une fois qu'ils eurent remit ça sous la douche et qu'elle s'enroula dans une serviette, une troisième personne s'invita à leur petite fête. Sous le regard tétanisé du fils Rosenbach, sa mère entra. Elle lui sourit. « OH! Mon chéri, je ne savais pas que tu serais ici... Qui est ton amie? » Le silence qui suivi suffit à inquiéter sa génitrice qui leva les yeux vers la silhouette féminine qui descendait les escaliers. L'innocence incarné, Kseniya s'approcha de celle qui s'était assuré qu'elle vive un enfer dès son arrivée au manoir. « Enfin. Je n'y croyais plus. J'ai même dû étirer mon supplice sous la douche, vous y croyez? Sérieusement, être en retard n'est pas une habitude à prendre Karen. Oh! Et je crois bien avoir réalisé votre pire cauchemar non? Bonne journée! » Sans plus, la belle quitta l'endroit à moitié-nue. Nullement gêné de la situation, puisque pour la première fois en huit ans, elle avait réussi à blesser la vilaine sorcière.


Dernière édition par Zélie K. Rosenbach le Lun 30 Avr - 0:17, édité 10 fois
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Dim 29 Avr - 13:02

Seconde Partie


Chaleureusement chasser, elle se fit offrir par son père un appartement à Londres. Vivant avec ce qu'il consentait à lui donner. Puis elle passait beaucoup de temps à Poudlard, ignorant royalement le frère qui la fuyait tout autant. Concentrer, à transformer sa guerre contre Samaël en accord tactique pour torturer les autres, elle ne vit pas les années passer. Le seul détail, qui la marqua, c'est qu'elle remboursait les faveurs de son père en exécutant son sale travail. Celui qu'il ne pouvait de faire ouvertement. C'est ainsi, d'ailleurs, qu'elle s'énamoura du plaisir de trouver, de manipuler et de vendre ses capacités hors norme de camouflage. Elle qui n'avait jamais pu cacher ce qu'elle ressentait... Venait de découvrir la parfaite parade, développant son jeu d'actrice et ses habilités à s'infiltrer dans des lieux protéger. Autrement dit, elle était vraiment efficace.

Le tout dura quelques... quatre ans. Elle avait dix-neuf ans, lorsqu'elle entra par effraction dans le bureau de son paternel, pour tomber nez à nez avec sa tendre ennemie de toujours. La vache du manoir. D'ailleurs, voici une petite devinette, qu'arrive-t-il lorsqu'une matrone rencontre sa victime? Bon, j'avoue elle est nulle cette devinette, n'empêche, que la situation dégénéra rapidement. La dernière chose qu'elle se souvienne, fut la douleur d'être passé par une fenêtre. Pendant les heures et les heures de sommeils forcés qui suivirent, la belle rêva d'une autre vie. D'une mère aimante et d'un père saoulant, comme tous les hommes qu'elle voyait entrer dans l'établissement de ses parents. Elle vit même une ribambelle d'enfant qui semblait la prendre pour leur grande sœur. Le sentiment qu'elle eut, lorsque ses yeux s'ouvrirent, fut d'avoir déjà vécu une scène semblable.

Plus obnubiler par les images, que son cerveau, avaient consentit à lui redonner, que par le fait d'avoir failli ne jamais se réveiller, Zélie s'enfuit de St-Mangouste, avant que son bourreau revienne finir le travail. Direction... La maison de monsieur Wilson. Oui, celui qu'elle utilisait pour terroriser l'école. Une fois arrivée dans sa chambre, elle l'attendit. Patiente et certaine que personne ne viendrait la chercher ici. Il finit par arriver et manqua bien de l'achever en surprenant un inconnu ainsi l'attendant. Comme ''bonjour'', il eut le droit à une phrase d'une logique irrécupérable. « Je crois, je n'en suis pas certaine... Mais, c'est une impression. Que j'aurais vraiment pu y laisser ma peau cette fois. » Et oui, la mademoiselle était la reine de l'évidence absolu. La réponse ne fut pas mieux, d'ailleurs. « Je suppose que ma mère t'as laissé entrer? Tu as bien failli y laisse ta peau... Soit dit en passant. » Par la suite, leur relation passa de l’accord tactique à une réelle amitié. Il est devenu le seul pour qui elle ferait n’importe quoi, sans lui demander de l’argent en retour. Un frère avec qui elle ne planifie pas de s’envoyer en l’air.

Aujourd'hui, elle vit sans vraiment avoir de contact avec les Rosenbach. Apothicaire, elle fournit, officiellement, les sorciers en ingrédients pour les potions et en herbes sèches. La spécialiste des drogues c'est elle. Bien que, si vous lui glisser, un montant suffisant, elle est prête à cambrioler, vous trouvez des informations et parfois même à tuer pour vous. En oubliant tout par la suite. Un vrai trésor n'est-ce pas? Zélie est une perle rare, qu'il ne faut pas trop sous-estimer.

Ps : Dès 2003, elle se fait discrète. Ne prenant aucune décision qui la déclarait pour ou contre Clyde. Préférant observer le chemin que prendrait les événements et s'assurant de ne pas entendre son nom mêler de près ou de loin à ces histoires de politique. 2004 se passe relativement calme pour elle, puisqu'elle laisse filer et préfère ne pas écouter la petite voix qui lui murmure que ça ne fait que commencer. 2005 et 2006 l'amuse grandement, puisqu'il devient évident pour elle que Clyde est le favoris dans cette course au pouvoir. Devant la résistance qui semble apparaître plus progressivement qu'autre chose, Zélie s'éloigne de tous ceux qu'elle connait et qui prenne parti, à l'exception de Samaël. Ce qui arrive chavire sa manière de vivre, indirectement, puisqu'elle adopte le comportement d'un caméléon, au sens qu'elle se dissimule lorsque les conversations dérapent vers tel ou tel sujet. Surtout, lorsqu'on aborde de la lutte sanglante dans cette auberge. Le sang ne la dérange pas, mais elle préfère choisir de ne pas en entendre davantage, de peur que sa curiosité ne la pousse à découvrir plus encore. 2007 l'implique légèrement plus. Son père étant l'un des partisans de Clyde, il lui demande de commettre un ou deux meurtres. Ce qu'elle fait sans demander pourquoi ni comment, il paye... Il paye. Du coup, elle vient au mariage de 2008, sachant se faire discrète et ne pas être trop repéré par les gens et la communauté sorcière.
L'histoire du loup-garou la décide à ne plus accorder de faveur à son paternel, de peur d'être mêlé à ces histoires malgré elle. 2009, la guerre ouverte. Elle reste invisible. Ne se mêlant de rien, se contentant de survivre, sans être impliqué. Elle attend patiemment que ça ce calme, elle n'est ni une menace ni inutile. Elle n'existe pas aux yeux de ceux qui tirent les ficelles. Jusqu'à ce que Clyde remporte tout et qu'un groupe de Cracmol soit exécuté. Elle s'en fiche, ça ne l'a pas touché personnellement...


Vous l'aurez remarqué, les histoires de gouvernements et de guerre ne l'intéresse que très peu. Du moment qu'on la laisse tranquille, elle ne réagira pas. Si toutefois, un camp ou l'autre venait à piétiner ses plates bandes... Je ne garantis pas qu'elle ne prenne pas les armes.


Dernière édition par Zélie K. Rosenbach le Lun 30 Avr - 11:16, édité 14 fois
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Samaël E. Wilson le Dim 29 Avr - 13:07

Bienvenuuuuue! Une nouvelle tête, ça fait plaisir
Si tu as le moindre doute, question ou autre, n'hésite pas Wink





Spoiler:


avatar
Samaël E. Wilson
« Get out of my way »
(Je m'aime ♥)

♦ HIBOUX POSTÉS : 1729
♦ ARRIVÉE : 22/10/2009
♦ HUMEUR : préoccupé

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Elyott N. Riley-Smith le Dim 29 Avr - 13:13

Bienvenue !!!! mrgreen
avatar
Elyott N. Riley-Smith

♦ HIBOUX POSTÉS : 92
♦ ARRIVÉE : 14/04/2012
♦ ANNÉE : 6 ème année

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Nicholas Carr le Dim 29 Avr - 13:14

    Bienvenue et bon courage ! monkey
avatar
Nicholas Carr

♦ HIBOUX POSTÉS : 169
♦ ARRIVÉE : 17/04/2011
♦ ANNÉE : 7th

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Dim 29 Avr - 13:15

Merci beaucoup tout le monde! albino
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Adam Meyer le Dim 29 Avr - 13:19

Bienvenue!!!

Bon courage pour ta fiche! Basketball
avatar
Adam Meyer
Good boy get bad
Garden, cruel love.

♦ HIBOUX POSTÉS : 1488
♦ ARRIVÉE : 16/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Emerson Camden le Dim 29 Avr - 13:22

Bienvenue Miss Wink
avatar
Emerson Camden
Sad girl
Made a wrong turn

♦ HIBOUX POSTÉS : 450
♦ ARRIVÉE : 23/11/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Dim 29 Avr - 13:26

santa Merci bien!
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Garden Fear le Dim 29 Avr - 13:27

Bienvenue cherry









avatar
Garden Fear
Fantasme pour les garçons,
cauchemar pour les filles.

♦ HIBOUX POSTÉS : 641
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Lun 30 Avr - 1:00

Merci garden @

Edit: J'ai terminé. Enfin, j'espère ne rien avoir oublier. Si quelque chose vous tracasse, je changerai pas de problème Question
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Siùbhan Rhodes le Lun 30 Avr - 7:09

Ta fiche à l'air superbe queen
bienvenue parmi nous @
avatar
Siùbhan Rhodes

♦ HIBOUX POSTÉS : 121
♦ ARRIVÉE : 01/04/2012
♦ ANNÉE : 7th
♦ HUMEUR : soso

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Lun 30 Avr - 11:00

Basketball Merci beaucoup...
Mais je sais pas si elle est superbe je l'ai écrit et j'étais morte de fatigue alors XD
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Adam Meyer le Lun 30 Avr - 11:31

Très jolie fiche! Je ne trouve rien à redire! A part peut-être que parfois tu passes rapidement sur les situations, du coup il faut pas se laisser distancer, mais je pense que c'est clair dans ta tête, donc je ne t'embêterais pas là dessus!

Bon jeu à toi! Et n'hésites pas à développer ton histoire avec Samaël, ça me rendrait bien service! xD
avatar
Adam Meyer
Good boy get bad
Garden, cruel love.

♦ HIBOUX POSTÉS : 1488
♦ ARRIVÉE : 16/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Zélie K. Rosenbach le Lun 30 Avr - 12:15

Question OUIII! Je suis validé.
J'avoue que je l'ai fait rapidement hier soir, alors, je repasserai pour rajouter des détails durant la semain What a Face

Merci!
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: « La mort, c'est un manque de savoir-vivre. » Z.K.R

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum