Warren S. Rosenbach Ft. Henry Cavill

Aller en bas

Warren S. Rosenbach Ft. Henry Cavill

Message par Zélie K. Rosenbach le Mar 1 Mai - 20:07


    Qui est-il/elle ?
    .


    icon by fumseck_62442
    Rosenbach
    Warren Siegfried
    27 ans.
    Sang-Pur.


    Présentation libre
    .

    CARACTERE - Warren est quelqu'un qui n'aime pas être celui qu'on remarque. Préférant être efficace et opérer dans l'ombre. C'est quelqu'un de travaillant et qui n'exagère jamais. D'allure froide, même glaciale, il n'en cache pas moins un romantisme qu'on ne retrouve plus. Sa confiance, est quelque chose qu'on ne peut gagner sans souffrir. Solitaire, il s'entoure toutefois de ceux qui peuvent se rendre utile et utilise son éducation pour camoufler son véritable caractère. C'est un acteur hors pair, qui sait se montrer attachant et jovial, au point qu'il en trompe même sa mère.


    HISTOIRE - Il est né dans une famille renommée pour savoir se montrer flatteur, les Rosenbach. Ils sont des opportunistes de bonne éducation, qui ne se sont jamais démarqués autrement que par leur capacité à être indestructible. De vrais cafards. Enfin, il a grandi en étant détaché de tout, sauf du rêve de l'amour et de la peur que sa mère découvre qu'il ne ressentait pas grand-chose. Cette femme était terrifiante, de quoi en peupler ses cauchemars. Pendant neuf ans, il n'eut rien de vraiment important dans sa vie. Jusqu'à ce que son père ramène la petite amnésique dans sa maison. Une amnésique pour le moins intéressante, puisqu'elle était métamorphomage. Il aurait voulu observer ses capacités, sa curiosité le dévorant. Il l'aurait fait, la voyant comme un rat de laboratoire, si sa mère n'avait pas tout de suite détester la gamine et l'avait forcé à retourner à ses cours particuliers et sa vie platonique et redondante. Écraser sous le poids de l'honneur familial, il ne fit jamais rien pour apporter la honte à sa famille, entra à Poudlard, se tient tranquille. Bien que la débauche soit régulière chez lui. Il ne voulait pas s'attacher, de peur de devoir se dévoiler et donc... Il décida de ne pas s'impliquer niveau émotion. Bref, une vie des plus banales, qu'il eu par choix.

    Je vous laisse libre de tous les détails politiques. S’il est pour ou contre Clyde, ça ne me dérange pas. D’ailleurs, toute l’histoire est modifiable. La seule demande, c’est qu’il n’ait pas apporté la honte à sa mère. Qu’il soit populaire ou discret, c’est à vous de le façonner. Pour son métier, je demanderais une chose... N'en faite pas un chanteur, mannequin ou acteur.



    RELATION AVEC VOTRE PERSONNAGE - Zélie est la petite métamorphomage que son père à adopter, alors que Warren avait neuf ans. Il l’a tout de suite considérer comme un rat de laboratoire qui pourrait pimenter sa vie. Malheureusement, avant même de pouvoir l’approcher, il se le fit interdire par la matrone qui lui servait de mère. Il l’observa donc, de loin. Jaloux de la voir si libre d’exposer ce qu’elle était. Loin de se soumettre, elle confrontait avec acharnement, préférant être puni que d’obéir sans qu’elle n’en ait envie. Elle semblait si pleine de vie et de sentiment, qu’elle passa du potentiel rat de laboratoire à une fascination malsaine. Il voulait tenir cette petite chose et l’empêcher de se révéler aux autres.

    En entrant à Poudlard, il passa deux ans à être obsédé parce qu'il découvrirait en revenant, tout en essayant de passer à autre chose. Il ne pouvait même pas lui parler après tout. Coincé entre fascination et peur, il y avait de quoi devenir fou. Il aurait fini fou, pour être plus précise, si la petite avait continué de l'ignorer, mais entrer elle aussi à l'école de sorcellerie, Niya découvrit le plaisir de le voir frémir. Vous savez, une petite caresse au passage et des sous-entendus explicite dans un simple ton de voix. Loin d'être indifférent, il fini par accepter de venir la rejoindre à leur chalet, persuader qu'ils ne se feraient pas coincé...


    Zélie K. Rosenbach a écrit:« Honey... Laisse toi faire. Elle n'a pas des yeux qui puissent nous apercevoir ici. Ce n'est pas Merlin après tout... » Dit-elle d'une voix sensuelle. Juste avant qu'elle lui mordille le lobe d'oreille. Ils étaient au chalet de la famille Rosenbach. Un endroit où elle ne venait jamais et où Warren pourrait enfin se livrer à ce qu'il désirait depuis si longtemps. Sous son regard, il avait vu la petite, devenir très attirante et elle ne lui avait pas rendu la tâche facile, avec ses sous-entendu et ses caresses furtives. Persuader que s'il lui adressait la parole, sa mère le transformerait en crapaud, il avait tout fait pour l'éviter. Il ne s'en retrouvait pas moins présent, alors qu'elle détachait sa boucle de ceinture, pour y glisser une main des plus habiles. Un sourire satisfait étira les lèvres de la blonde, alors, qu'il se détendait et soupirait d'aise. « Tu vois. Il n'y a rien de mal à me céder. Ce sera simplement notre petit secret. » L'instant d'après, elle saisissait sa baguette et l'envoyait s'étaler contre la table de cuisine... Puis laissa ses vêtements derrières elle et s'installa à califourchon sur lui. Il se mit à rire, étonner que celle qui se comportait si délicatement en public, puisse se montrer aussi autoritaire en privé. « Et si on se dépêchait un peu? Je doute, que tu veuilles qu'on se demande où l'on se trouve tous les deux. » Je passerai sous silence les détails les plus croustillant...

    Ce qui vous est important de savoir, c'est qu'une fois qu'ils eurent remit ça sous la douche et qu'elle s'enroula dans une serviette, une troisième personne s'invita à leur petite fête. Sous le regard tétanisé du fils Rosenbach, sa mère entra. Elle lui sourit. « OH! Mon chéri, je ne savais pas que tu serais ici... Qui est ton amie? » Le silence qui suivi suffit à inquiéter sa génitrice qui leva les yeux vers la silhouette féminine qui descendait les escaliers. L'innocence incarné, Kseniya s'approcha de celle qui s'était assuré qu'elle vive un enfer dès son arrivée au manoir. « Enfin. Je n'y croyais plus. J'ai même dû étirer mon supplice sous la douche, vous y croyez? Sérieusement, être en retard n'est pas une habitude à prendre Karen. Oh! Et je crois bien avoir réalisé votre pire cauchemar non? Bonne journée! » Sans plus, la belle quitta l'endroit à moitié-nue. Nullement gêné de la situation, puisque pour la première fois en huit ans, elle avait réussi à blesser la vilaine sorcière.

    Vous imaginez qu'il n'a pas apprécié de se voir l'objet d'une vengeance. Il n'a jamais revu Kseniya, par choix. Il ne chercha pas non plus à trouver l'endroit où elle vivait désormais. Il voulu l'oublier, blesser, parce qu'en l'ayant ainsi contre lui, il avait prit conscience qu'il l'aimait. Honteux, il se décida définitivement à ne plus jamais être la victime, mais bien le bourreau.
    Qui aurait dit qu'après dix ans, il serait tombé sur une jeune femme qui affola autant son coeur? Loin de faire le lien entre l'adolescente et la jolie Apothicaire, il se permit de la draguer et fini par la mener dans son lit. Tout aurait été parfait si, en pleine action, elle n'avait pas murmuré son prénom. Il ne c'était pas présenté... Comment savait-elle son prénom? Se souvenant soudainement des yeux de celle qu'il avait juré de tuer, la panique le prit et il s'enfuit. Depuis... Elle ne l'a jamais revu.

avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Warren S. Rosenbach Ft. Henry Cavill

Message par Zélie K. Rosenbach le Mar 1 Mai - 20:11

Bonjour mes chéris! Tout d'abord, merci de vous intéresser à ce personnage, j'en suis très heureuse. :han:

Je préférais prévenir, mais je voyais bien la relation évoluer avec une certaine violence, tout comme une tendresse qu'il n'aurait avec personne d'autre.

L'avatar est négociable et si quelque chose vous déplait, vous pouvez toujours proposer... Je ne mords pas. Bien entendu, je préférais quelqu'un de majeur pour ce lien. OH! Et je suis du genre à répondre assez rapidement, mais ça ne me dérange pas d'attendre un peu. Bien que je préfère avoir quelqu'un qui ne me fait pas une réponse aux deux semaines... MMMm... Que dire d'autre, si ce n'est que j'ai vraiment hâte d'avoir ce personnage auprès de moi. Et que je vous n'aime d'avance. silent :ahhh:

Pour ce qui est de l'histoire, je laisse assez libre et le tout est modifiable...
avatar
Zélie K. Rosenbach

♦ HIBOUX POSTÉS : 39
♦ ARRIVÉE : 29/04/2012
♦ HUMEUR : Vague

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum