La belle opportunité | Bonnie & Tanya

Aller en bas

La belle opportunité | Bonnie & Tanya

Message par Invité le Dim 24 Jan - 21:27

La belle opportunité.
Bonnie Becker & Tanya Ryan & Carter Danes.
    Carter était à deux doigts de parvenir à ses fins. Le bal de Noël, et les symboles qui l’entouraient, était une marque d’espoir pour le jeune homme. Il avait une occasion, ou plutôt un prétexte, pour inviter la belle et charmante Bonnie. Au cours d’une soirée, durant laquelle les deux Serpentard se retrouvèrent pratiquement seuls dans leur salle commune, Carter en profita pour en toucher deux mots à la jeune femme. A son grand désarroi, Bonnie ne justifia pas directement son choix et préféra attendre avant de donner son accord au Serpentard. Finalement, quelques temps plus tard, la jeune femme était venue à la rencontre de Carter pour lui certifier qu’elle irait avec lui au bal de Noël. Ce soir-là, un sourire s’était dessiné sur les lèvres du jeune homme lorsqu’il apprit la nouvelle. Son but s’approchait. Carter pourrait avoir Bonnie pour lui, tout seul. Et en plus, il pourrait la questionner pour en savoir plus sur son passé. Une aubaine pour le jeune Serpentard.

    Le bal de Noël débutait dans à peine deux heures. L’agitation avait prit le dortoir des garçons. Chacun voulait absolument plaire à sa belle. Carter s’était posté devant un lavabo surmonté d’un miroir. Le jeune homme terminer doucement de se préparer et pour le moment, il observait les plus improbables postures de ses mèches de cheveux rebelles, ou encore, les détails de son visage. Au niveau vestimentaire, seul son chemisier attendait d’être enfilait. Pu personne ne s’occupait des autres. Ce phénomène profita rapidement à Sadie pour s’incruster dans le dortoir des garçons. Elle rendit d’abord visite. La jolie Serpentard glissa une main dans ses cheveux pour lui montrer sa présence, puis s’amusa à le décoiffer et le recoiffer sans réellement trouver quelque chose qui lui convenait. Sadie était une fille possessive. Surtout sur ses amis. Et encore plus sur Connor. Elle s’arrêta un instant, alors qu’elle s’était glissée entre lui et le lavabo pour tripoter ses cheveux. Sadie le regarda alors dans les yeux avant de prendre la parole.

    SADIE - « Tu crois que tu vas y arriver ? »
    CARTER - « Je sais encore me coiffer et mettre une chemise. »
    SADIE - « Nan. Je parlais à propos de la petite Poufsouffle qui te colle. D’ailleurs je me demande ce que tu lui as fait pour qu’elle s’accroche autant à toi. Tu n’as rien de particulier … »
    CARTER - « Merci, Sadie. »
    SADIE - « Bonne chance avec Bonnie. Bien que je ne lui trouve rien de particulier. Même l’autre Poufsouffle avait un truc de bien attrayant. »

    Le Serpentard savait déjà que Bonnie n’aimait pas son amie. Mais passons, Sadie déposa alors un baiser provocateur sur la joue de Carter avant de se diriger vers le lit de Connor. Carter se retourna alors et la regarda d’un air désabusé.

    CARTER - « C’est tout ? »
    SADIE - « Comment ça ? Tu veux aussi que je t’embrasse ? »
    CARTER - « Non, je veux dire. Depuis quand tu critiques mes conquêtes ? Enfin, je veux dire. C’est seulement avec Connor que tu fais ça. »
    SADIE - « Bonne chance avec ton ‘petit lapin’. »
    CARTER - « Très drôle. »

    Malgré tout, Carter savait que Sadie venait de réutiliser ses propres mots lorsqu’il avait parlé de Bonnie au reste du trio, la première fois. La Serpentard quitta alors la pièce laissant Carter reprendre ses préparations.

    Carter termina alors de s’habiller et quitta son dortoir seul. Durant les autres bals, le jeune homme attendait toujours Sadie et Connor. Mais cette fois, il avait décidé que tout se passerait entre Bonnie et lui. Rien ne pourrait l’en empêcher. Ni Sadie, ni Connor, ni Tanya, et personne d’autres d’ailleurs.

    Le jeune homme monta les escaliers pour arriver dans le Hall d’Entrée où déjà de nombreux élèves attendaient leur partenaire tandis que les premiers couples ou les célibataires les plus endurcis rentraient déjà dans la Grande Salle. Le Bal allait commencer, Carter était fin près et il attendait Bonnie. Il aurait pu l’attendre dans la salle commune. Mais, finalement, il jugea que devant le sablier des verts et argents, c’était plus traditionnel.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La belle opportunité | Bonnie & Tanya

Message par Tanya E. Ryan le Ven 29 Jan - 22:24


Décembre et son blanc manteau de neige avait recouvert le majestueux parc de Poudlard où seuls les plus téméraires s’y aventuraient afin de goûter aux joies de la neige. Plusieurs drôles de bonhommes avaient été érigés, certains élèves préféraient se balancer des boules de neiges. Au programme rire et bon humeur évidemment, comme à chaque fois lorsque les vacances approchaient, ainsi que le grand bal de Noël. L’événement tant attendu allait se dérouler dans la soirée et chacun y mettait du sien pour être prêt à l’heure. La plupart des couples avaient été formés depuis un moment et dans la chambre des filles de cinquième année de Poufsouffle régnait un enthousiasme et une grande impatience. Chacune se préparait pour être parfaite aux yeux de leurs cavaliers. Toutes ? Pas vraiment… Miss Ryan n’avait pas le cœur à se préparer et ne voulait pas vraiment se mêler à la foule durant la soirée. Elle n’avait pas de cavalier, non pas que personne ne l’avait invité bien au contraire… Mademoiselle avait refusé toutes les invitations qu’on lui avait proposées. Pourtant tous ces jeunes hommes étaient séduisants, charmants et plutôt populaires. Ils étaient loin d’être des toquards ou de monstrueuses créatures. Simplement Tanya s’était mise en tête qu’elle irait au bal avec Carter Danes et avec personne d’autre… Malheureusement pour elle Mr avait d’autres projets pour cette fabuleuse soirée. Elle avait espéré qu’il l’invite comme l’année précédente mais il n’en était rien pour son plus désarroi. Alors ce soir elle avait décidé de rester au fond de son lit… Pourtant une de ses camarades de dortoir vint la voir pour tenter de la convaincre de se rendre au bal :

Poufsouffle – « Aller Tan’ arrête ton cinéma ! Tu ne peux pas louper le bal ! En plus y’a les Blackbirds qui vont jouer ça va être génial !! »
Tanya – « Mais merde ! Laisse moi tranquille je t’ai déjà dit que je ne voulais pas y aller à ce foutu bal ! »
Poufsouffle – « Ecoute Tan’ ! Y’a pas que Danes dans cette école ! Il faut que tu l’oublies, lui il ne s’est pas gêné pour le faire depuis longtemps… Alors tu vas mettre ta robe et je suis certaine que tu rencontreras un garçon prêt à passer la soirée avec toi ! »
Tanya – « Tu fais chier !!! »

Elle arracha la couverture que Tanya avait sur elle et l’obligea à quitter son lit. La jeune Poufsouffle d’origine Russe qui n’avait vraiment pas appréciée pris son oreiller et le jeta à la figure de son amie avant de lui jeter un regard noir. Elle détourna les yeux et se mit à bouder. L’autre s’installa à côté d’elle bien décidé à la convaincre.

Poufsouffle – « Tanya ! Tu ne peux pas rester ici ce soir tu m’entends. C’est pas parce que tu n’as pas de cavalier et encore moins Carter que tu dois rester seule ici. Il faut que tu viennes sinon tu le regretteras ! Je t’assure ça va être énorme ! »
Tanya – « Bon ok ! C’est bon je viens mais fous moi la paix, tu me gonfles là ! »

Elle soupira et se leva avec un air très énervée. Elle savait qu’elle n’aurait pas Carter à ses côtés. Elle trouvait ça vraiment déprimant et avait toujours du mal à se mettre dans la tête qu’il ne voulait plus d’elle. Elle était bornée et vraiment décidée à récupérer le beau Serpentard. Mais ses tentatives s‘étaient soldées par des échecs et elle ne le comprenait pas. C’est très vexée qu’elle alla prendre sa douche, elle ne prit même pas la peine d’utiliser l’eau chaude. Tellement sur les nerfs elle s’en fichait royalement de prendre une douche glaciale, cela l’apaisait peut être un peu… Elle ne s’attarda donc pas très longtemps sous l’eau et c’est vêtu d’une simple serviette autour d’elle qu’elle regagna le dortoir où toutes les autres portaient déjà leurs robes de soirées. En la regardant on voyait bien qu’elle était plutôt énervée mais au fond d’elle c’était de la tristesse qu’elle ressentait. Son cœur avait été brisé et Carter lui manquait. Surtout qu’il y a tout juste un an c’était avec lui qu’elle s’était rendue au bal et leur soirée avait été fabuleuse… Jamais elle ne pourrait l’oublier.

Elle enfila à son tour sa robe, elle était entièrement noire mais très belle. Elle convenait parfaitement au corps plutôt mince de Tanya, corps qui pour certaines personnes était plutôt maigre que mince. Pourtant elle n’avait jamais rien fait pour être ainsi d’ailleurs elle aurait avoir plus de forme… Enfin ce n’était que des détails peu importants. Une fois habillée elle se sécha les cheveux rapidement et les laissa tomber sur ses épaules. Elle se maquilla très légèrement… Toujours pas franchement motivée à se rendre à ce bal. Après une demi-heure à tourner en rond dans la salle commune en compagnie de ses amies de dortoirs qui ne faisaient que parler de leurs cavaliers Tanya commençait à en avoir assez… Heureusement elles se mirent toutes en route pour la salle de bal. Très vite elles arrivèrent en haut des escaliers surplombant le rez-de-chaussée, un groupe de garçon les attendant en bas. Les camarades de la Poufsouffle allèrent à la rencontre de leurs cavaliers et Tanya scruta les alentours, elle était mal à l’aise avec tout ces couples autour d’elle. Puis soudain son regard s’arrêta. Et son cœur se mis à battre rapidement. Carter Danes était là en face d’elle, il était bien habillé et toujours aussi craquant. Tanya resta plantée là à le regarder durant un moment ne sachant quoi faire… Mais malheureusement quelque chose vint gâcher cette soirée pas encore commencée… Une jeune femme vint à la rencontre de Carter… C’était cette Bonnie Becker. L’une des nouveaux arrivants, c’était une blague ou quoi ? Voilà les premiers mots lui vinrent à l’esprit. Elle serra les poings et ses jours devinrent très rouges. Elle était énervée et terriblement jalouse de cette fille. Puis les deux Serpentard se mirent en marche vers la grande salle. Se trouvant face à elle… Tanya les défigura alors en leur lançant un regard noir avant qu’une de ses amies la prenne par le bras et l’éloigne.

Poufsouffle – « Aller viens Tan’ reste pas là ! Oublie-le !!! »
Tanya – « Laisse moi tranquille ! »

Tanya se laissa faire mais sa jalousie était flagrante. Mais elle n’allait sûrement pas se faire avoir aussi facilement. Elle finirait bien par se rapprocher à nouveau de Carter. Bonnie Becker n’avait rien à faire avec lui. Du moins c’était ce qu’elle pensait elle ! Elle était à présent déterminée à foutre leur soirée en l’air. Foi de Ryan !
avatar
Tanya E. Ryan
Nevrosée à tendances suicidaires.

♦ HIBOUX POSTÉS : 540
♦ ARRIVÉE : 02/11/2009
♦ HUMEUR : Angoissée

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La belle opportunité | Bonnie & Tanya

Message par Bonnie Becker le Sam 30 Jan - 14:56

A l'annonce d'un bal de Noël, Bonnie avait fait la moue. Elle n'avait rien contre les bals, mais elle sentait qu'elle risquait, au mieux, d'y aller avec un cavalier qu'elle ne souhaitait pas vraiment. Étant plutôt froide et peu sociable, elle savait que les prétendants ne se bousculaient pas au portillon. Celui qu'elle voulait, elle, c'était Connor, évidemment, mais ne pouvait pas risquer de lui proposer elle-même d'aller au bal ensemble pour s'entendre dire qu'il préférait inviter Garden. La perspective que la Poufsouffle aille au bal avec le jeune homme ne faisait qu'augmenter la haine que Bonnie nourrissait envers elle, d'autant qu'elle-même risquait de ne pas avoir de cavalier du tout. Une honte. Mais, de toute façon, c'était aux garçons d'inviter les filles au bal. Bonnie ne voulait pas s'abaisser à demander elle-même qu'on l'invitât. Elle s'était donc résignée à ne pas se rendre à ce bal, préférant ce choix plutôt que le déshonneur de venir seule tandis que tout le monde serait accompagné.

Puis, elle avait finalement reçu une invitation. Mais ça n'avait rien d'extraordinaire, elle s'y était attendue. Carter Danes s'obstinait à lui tourner autour, sachant pourtant qu'il n'avait aucune chance avec elle. Pourquoi cet acharnement ? Elle lui avait pourtant fait comprendre que ce n'était pas lui, mais son meilleur ami qu'elle voulait. Mais rien n'y faisait, il s'entêtait. Quand il avait fini par l'inviter au bal, elle avait failli répondre de but en blanc à la négative, par réflexe, d'un ton las. N'avait-il donc aucune dignité ? Par surcroît, elle n'avait pas envie de se montrer avec un "sous-fifre" de Connor, quelqu'un qui ne ferait pas parler de lui dans le futur. Pourtant, quelque chose l'avait empêchée de dire non. Après tout, c'était la seule invitation qu'elle avait reçue. Ne valait-il pas mieux se rendre au bal avec lui plutôt que rester confinée dans sa chambre pour la soirée et rater peut-être des choses intéressantes. Toujours sur le qui-vive, glanant informations sur informations concernant le passé et ses protagonistes, elle ne pouvait pas se permettre de louper un tel événement. Elle décida donc de faire attendre le Serpentard, espérant que quelqu'un de plus intéressant l'inviterait. Zane, pas exemple. Mais il y avait fort à penser qu'il irait avec Raquel. Tant pis, elle resterait tout de même dans l'expectative, savait-on jamais.

Durant quelques jours, elle avait réfléchi à la question, avait tourné et retourné les divers éléments, et en était venue à la conclusion qu'elle était décidément bien trop têtue, et que cet entêtement l'aveuglait. Depuis qu'elle était arrivée ici, qu'avait-elle échangé avec Connor ? Quelques mots tout au plus, des banalités. Il ne remarquait même pas qu'elle existait, n'ayant d'yeux que pour Garden. Devait-elle continuer à s'accrocher pour finalement être humiliée de la sorte ? Force était de constater qu'ils n'avaient pas grand chose en commun. En revanche, sans qu'elle ne s'en fût rendu vraiment compte, elle avait énormément échangé avec Carter, et elle ne pouvait que reconnaître qu'ils se ressemblaient beaucoup, et que les moments passés en sa compagnie n'étaient pas si désagréables. Par ailleurs, le baiser qu'il lui avait un jour donné ne l'avait pas laissée indifférente. A bien y réfléchir, accepter la requête du jeune homme lui permettrait non seulement de participer au bal en étant accompagnée, mais de passer en outre une bonne soirée. Après tout, il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis, et Bonnie ne faisait pas partie de cette race. Elle décida donc d'annoncer au Serpentard qu'elle était d'accord pour être sa cavalière.

Il n'avait pas paru surpris, contrairement à ce à quoi elle s'était attendue. Lisait-il vraiment en elle comme dans un livre ouvert ? Il s'était rencontré à peine quatre mois auparavant et pourtant il la connaissait sans doute déjà mieux que n'importe qui. Ils étaient presque comme un miroir l'un pour l'autre, à l'exception de leur sexe. A tel point qu'elle s'était demandée s'ils n'étaient pas de la même famille. Mais cette hypothèse ne lui plaisait absolument pas, car rien ne serait possible entre eux si c'était le cas. Cette pensée l'avait fait sourire jaune. Depuis quand émettait-elle l'éventualité qu'il puisse se passer quelque chose entre eux ? Elle était peut-être bien plus attachée à lui qu'elle ne l'avait imaginé. Quand elle lui avait annoncé son assentiment, il s'était contenté d'un sourire. Un sourire de triomphe, ainsi qu'elle l'avait interprété.

Le moment était venu de se préparer pour la fameuse soirée. La Serpentard avait décidé de faire sobre en cette occasion. Après tout, elle n'avait pas besoin de séduire son cavalier, c'était déjà fait. Certes, elle aurait pu sortir l'artillerie lourde pour Connor ou un autre, mais avait un minimum de savoir-vivre et elle ne comptait pas abandonner son cavalier. Elle enfila donc une robe fourreau d'un vert sombre, décolletée juste comme il fallait, coiffa ses cheveux en un simple chignon, laissant quelques mèches libres de part et d'autre de son visage, attacha un ras du cou noir sur sa nuque et enfila des escarpins de la même couleur. Un trait d'eye-liner et une touche de mascara pour faire ressortir le vert de ses yeux, et elle n'avait rien besoin de plus pour être déjà superbe, sans en faire des tonnes. Les autres filles en revanche avaient déjà commencé à se préparer depuis longtemps, préférant passer des heures à se pomponner devant leur glace pour être les plus belles de la soirée. Bonnie trouvait cela bien futile, elle qui d'habitude était pourtant si matérialiste. Mais elle changeait, petit à petit. Fin prête, elle n'avait plus qu'à rejoindre son chevalier servant.

Il l'attendait devant le sablier de Serpentard. Il était particulièrement fringuant et elle devait admettre qu'il était vraiment séduisant dans cette tenue. Finalement, elle pourrait bien être fière d'être à ses côtés pour ce bal. Elle s'avança vers lui mais, ne sachant que faire pour lui saluer, resta hésitante une seconde avant de lui adresser un sourire.

    - Bonsoir. Tu es... très élégant.

Cela lui écorchait quelque peu la bouche de devoir lui faire elle-même un compliment, mais elle était forcée d'être honnête. Machinalement, il se dirigèrent en direction de la Grande Salle, où se tenait le bal. Mais à peine eurent-ils fait quelques pas que Bonnie sentit un éclair glacial la foudroyer. Devant elle se trouvait une très belle jeune fille blonde, grande et très filiforme, vêtue d'une magnifique robe noire dévoilant ses longues jambes élancées. La Serpentard et elle n'avaient jamais échangé le moindre mot toutes les deux, pourtant elle la connaissait. Cette fille, une Poufsouffle du nom de Tanya Ryan, apparaissait sur la liste des filles qui plaisaient à Carter. Enfin, qui lui plaisaient quatre mois auparavant. Mais Bonnie ne put s'empêcher d'avoir un rictus, d'autant que la jeune fille les dévisageait avec un regard des plus carnassiers. L'espace d'une seconde, Bonnie cru qu'elle allait se jeter sur eux pour les étriper. Très vite, elle passa son bras sous celui de Carter et l'entraîna plus rapidement en direction de la Grande Salle, non pas par peur, mais parce qu'elle n'avait pas envie qu'elle vînt à leur rencontre. Elle n'avait pas besoin d'élément perturbateur dans cette soirée. Mais voyant qu'il avait lui aussi remarqué sa présence, la curiosité fut, comme d'habitude, plus forte.

    - Je peux savoir pourquoi cette fille nous a regardés comme si elle voulait nous écorcher vifs ? Si tu as eu un problème avec elle, j'aimerais bien ne pas avoir à en profiter aussi...






avatar
Bonnie Becker
Garce fouineuse.
Back in town...

♦ HIBOUX POSTÉS : 2802
♦ ARRIVÉE : 08/10/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: La belle opportunité | Bonnie & Tanya

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum