blablabla

AccueilFAQRechercherMembresGroupesConnexionS'enregistrer



 

Partagez | 
 

 Seule? Ce serait trop beau! { Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
TAKE CARE ♣ THIS IS
Invité !

Invité


MessageSujet: Seule? Ce serait trop beau! { Mason   Mar 30 Mar - 3:47

Enfin seule! C'était un soulagement, un vrai bonheur. Dans cette école, on était rarement seul et cette situation pesait lourdement sur les épaules de la jeune Edelweiss. Beaucoup de gens signifiait beaucoup de sentiments, ce qui causait une douleur atroce à la jeune demoiselle. Ce fut donc avec plaisir qu'elle se retrouva seule en se dirigeant vers l'ancienne cabane du garde-chasse, ses pas crissant dans la neige collante. Plus les jours passaient, plus Zahyra avait du mal à tenir ce rôle d’adolescente enjouée et dynamique qu’elle n’était pas et qu’elle n’avait jamais été. Elle n’avait jamais fait partie de ces petites filles aux cheveux soigneusement coiffés avec des rubans, aux robes jaunes ou roses et aux pommettes bien rosés. Et si elle faisait de son mieux pour se fondre dans ce rôle d’adolescente nonchalante qui rigolait pour un rien et souriait à longueur de journée. Mais ça devenait lassant. D’ailleurs, maintenant qu’elle était seule, la jeune fille abandonna son sourire éclatant, reprenant un air des plus austères. Elle décrocha les boucles d’oreilles représentant une nuée de cœurs colorés qu’elle laissa tomber au fond de son sac sans la moindre attention.

« Ça sert à quoi, tout ça?» marmonna-t-elle pour elle-même, alors qu’elle s’asseyait sur une souche au milieu du jardin en friche. C’était une question qu’elle se posait souvent c’est dernier temps. D’une part parce qu’elle ne comprenait plus vraiment le bien fondé de toute cette histoire de fausse personnalité qui avait fonctionné un certain temps, mais elle était de plus en plus las de combattre les sentiments de tous les autres. Ce serait si facile de les laisser la submergé. N’eu-t-elle que le temps d’assimiler cette pensée que quelque chose vint gêner son moment de tranquillité. Elle releva les yeux pour observer Mason Sommers s’approcher d’elle. Il émanait de lui une sorte de malaise, une gêne ou quelque chose dans cette palette-là. S’il était facile de reconnaître la joie, la colère, la tristesse ou encore le désir, le reste était des plus flous. Soupira ostensiblement, elle posa ses yeux sombres sur le garçon, sans même tenté de prendre son masque de joie pur. Au contraire, ses sourcils froncés exprimaient un réel agacement, pas plus envers lui qu’envers sa capacité à ressentir.

«Sommers…quel bon vent t’amène?» Il n’y avait rien d’invitant dans sa voix, mais rien de franchement hostile non plus. Son effort pour paraître neutre avait porté fruit. Mason avait toujours agit étrangement avec elle, comme si elle était plus âgé que lui, ce qui n’était pas le cas, ou encore comme s’il lui devait un certain respect, ce qu’elle ne comprenait pas. Elle en avait vaguement parlé à Sadie qui s’était contenté d’hausser les épaules. Elle n’avait visiblement pas plus de réponse qu’elle-même. L’idée de lui poser la question lui avait vaguement effleuré l’esprit, mais Zahyra, malgré son manque de tact parfois blessant, ne s’était pas encore convaincue que c’était une bonne idée. Inclinant la tête sur la droite, curieuse, un sourire purement Serpentard étira ses lèvres alors que sa voix plus ou moins sans vie, qui d’ordinaire était claironnante, s’éleva ; « Tu comptes agir normalement avec moi, aujourd’hui, dis-moi? Ou alors tu vas te contenter de me vouvoyer gentiment et poliment comme si j’étais un prof’?» Ce qu’elle ne savait pas c’était qu’elle était l’enseignante de Sommers, mais des années plus tard. Quand bien même le serait-elle, elle n’en croirait pas un mot.

D’ailleurs, bien qu’elle ait raconté ce qu’elle avait apprit de ces soi-disant élèves venant du futur à Sadie, elle doutait fortement des chances que cela arrive. Non, mais Andrews à la tête du Ministère de la Magie. Comme si ce n’était pas n’importe quoi! Qui voterait pour un type avec si peu de charisme? Zahyra ne niait pas que Clyde fût intelligent et tout, après tout, on l’avait envoyé à Serdaigle, mais… il restait qu’elle ne le voyait pas du tout ministre. Les gosses avaient aussi dit qu’elle serait leur prof de métamorphose… elle ne se voyait pas vraiment prof. Essayer de rentrer des notions de bases dans des cervelles vides d’élèves ne l’intéressait pas. N’avait-elle pas assez de sept ans enfermée dans cette école? Elle n’avait pas besoin que l’on en rajoute en plus!
Revenir en haut Aller en bas
 

Seule? Ce serait trop beau! { Mason

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Time-Turner :: Tome VII : Les reliques de la Mort :: Armoire à Disparaître :: RP abandonnés-